Prépa Sciences Po Paris

Sciences Po entre grande école et université

Infos Pratiques


  • Niveau requis
  • Epreuves    
  • Formules
  • Prochain stage
  • Prochaine réunion
  • Terminale
  • Écrites et Orales
  • Stages intensifs, hebdomadaire et module concours blanc
  • du 27 août 2018 au 01 septembre 2018
  • mercredi 12, 19, 26 septembre à 18h30

Des procédures d'admission sélectives


Le concours de Sciences Po Paris est complexe. Il arrive très tôt dans l'année scolaire (en février). Il comprend une étape d'admissibilité qui repose à la fois sur un dossier et sur des épreuves écrites. Sa réussite se joue sur un entretien final de personnalité et de motivation d'une durée de vingt minutes.

Une stratégie d'accompagnement

Dans l’idéal des critères affichés par Sciences Po, les candidats devraient être déjà mûrs intellectuellement et affectivement, déjà impliqués dans la société civile, au fait de l’actualité du monde. En ce sens les enjeux extra académiques font clairement partie des critères de recrutement. Cela correspond tout à fait au savoir-faire de l’ELEAD qui a vocation à donner à chaque élève toute l’attention personnelle nécessaire et entend mener un véritable coaching-accompagnement.

Conformément à la réforme de Sciences Po nous prenons largement en charge les enjeux du dossier et des oraux. Les préparations axées uniquement sur l’écrit et qui réduisent l’étudiant à l’anonymat risquent désormais d’être tout à fait insuffisantes. L’attention donnée à la personnalité de l’étudiant, le conseil portant à son projet personnel ainsi qu’un accompagnement pour monter son dossier sont décisifs.

À l’ELEAD, le stage est précédé d’un entretien avec le directeur André de Séguin ou avec le responsable des formations Sciences Po, de manière à situer le profil scolaire et personnel du candidat. C’est souvent le point de départ d’une réflexion sur les enjeux académiques, la possibilité de mûrir un projet professionnel et les activités extra scolaires du candidat. Un second entretien (ces entretiens font partie du cycle hebdomadaire et se situent en amont et en aval des stages) permet ensuite de délimiter les orientations principales du futur dossier et de la lettre de motivation. Enfin un dernier entretien à la veille de la remise du dossier et de la lettre de motivation vérifie la présentation générale de la candidature.

Notre préparation à l'oral

La préparation à l’oral constitue souvent un travail de fond qui ne peut être confondu avec quelques conseils de dernière minute. En réalité la constitution du dossier en est la première étape. Répétons-le, l’oral n’est pas seulement une question de prestance ou d’aisance ; il est surtout l’occasion pour le jury de tenter de jauger objectivement les qualités des candidats. Celles-ci seront d’autant mieux affirmées qu’elles s’étayeront sur des faits, des expériences, un vécu que le candidat pourra mettre en avant à partir de son dossier. Ainsi un premier oral passé plusieurs mois avant l’examen (intégré dans nos stages de prérentrée et de Toussaint et dans le démarrage de notre cycle hebdomadaire) permet au candidat de mieux prendre conscience de ses propres forces et faiblesses et lui donne le temps de mûrir pour retravailler ce qui doit l’être.

Lorsque les résultats d’admissibilité seront publiés et que nos étudiants viendront effectuer leurs dernières journées d’entrainement aux oraux ils auront ainsi déjà été largement sensibilisés. L’ELEAD met en contact ses élèves avec des étudiants de Sciences Po qui les coachent, participent à leur formation aux oraux, leur donnent confiance, leur passent le relais. D’anciens membres du jury de Sciences Po participent également à l’entrainement aux oraux de manière à suivre au plus près des exigences de l’institution.

Les 5 atouts de notre préparation

Engagement au coté des étudiants : ELEAD et son directeur André de Séguin vous accompagnent dans votre parcours. La nature du concours et la nécessité de monter un dossier convaincant rendent extrêmement utile cette aide. Définition d’une stratégie scolaire, réflexion sur votre profil de candidat et sur vos motivations pour Sciences Po, appui attentif pour la rédaction de la lettre de motivation, bilan de la progression scolaire, vous trouverez à ELEAD des conditions privilégiées.

Leadership de la direction, administration enthousiaste et disponible : l’ELEAD est entièrement tourné vers trois objectifs convergents. L’un, pragmatique est le cœur de notre métier : assurer le succès des élèves aux examens. L’autre, plus large, est de fournir à l’étudiant l’ensemble des informations et des conseils dont il peut avoir besoin pour se guider à un moment crucial de son parcours académique. Le dernier objectif enfin, est de servir la passion de l’étude et de proposer aux étudiants des cours de la plus haute qualité intellectuelle. C’est dans cet esprit que l’ELEAD repose sur une organisation souple et une grande disponibilité.

Equipe pédagogique de choc les professeurs qui nous ont rejoints sont les meilleurs professeurs des meilleures prépas parisiennes. Pour la plupart, eux-mêmes diplômés de Sciences Po, agrégés et anciens correcteurs aux examens, ils ont tous une grande expérience de la préparation à l’épreuve et entendent bien faire de l’ELEAD le leader des prépas.

Adaptabilité : notre prépa se prévaut d’une culture de la flexibilité et se fait fort de s’adapter aux ajustements des épreuves. La très longue expérience de notre direction et de nos professeurs dans la préparation des examens de Sciences Po nous autorise à anticiper la préparation nécessaire tant que le programme officiel n’est pas donné. Lorsque celui-ci sera fourni et que les sujets prototypes seront donnés nous nous faisons fort, de nous ajuster immédiatement aux normes établies par Sciences Po. Logistique fluide et relations privilégiées entre la direction, l’administration et le corps enseignant assurent une dynamique permanente, loin de toute routine.

Détermination : examens blancs nombreux, corrections rapides, motivation générale des élèves, des enseignants et de la direction, grande attention donnée au libellé des sujets et au format des épreuves, couverture systématique du programme, connaissance fine des habitudes des IEP. Notre organisation aide les élèves à acquérir les méthodes de travail indispensables au succès dans l’enseignement supérieur et à trouver l’équilibre entre une autonomie souhaitée et un encadrement nécessaire et disponible.

Avec cette réforme, Sciences Po s’est orienté de plus en plus vers un recrutement propre aux universités sélectives, sur le modèle anglo-saxon. Le dossier est devenu un élément clef. Le dossier est noté en tant que tel, et cette note fait partie de la procédure d’admission. Ce dossier intègre les éléments suivants :

Un récapitulatif du parcours scolaire du candidat

Au moins depuis la seconde, justifié par les bulletins de classe et par les notes aux épreuves anticipées du bac. Il est clair que cette partie du dossier sera décisive. D’excellentes appréciations constituent un idéal au point que le jury peut décider de dispenser certains candidats de l’écrit au vu de leur dossier.

Globalement il est évidement souhaitable d’obtenir les notes les plus élevées possibles dans les disciplines clefs de Sciences Po (lettres sciences humaines, langues et spécialité selon la section). Par ailleurs les notes aux épreuves anticipées du bac, en particulier les notes de français sont une référence déterminante pour juger un dossier, pour corroborer un profil de bon étudiant. Des éléments académiques complémentaires au cursus scolaires peuvent être bienvenus (participation à des concours publics, diplôme ou test de langue étrangère).

Une lettre de motivation

Loin d’être une simple formalité la lettre de motivation est un point d’appui essentiel de la perception du candidat à la fois par sa forme et par son fond. Elle sert ensuite souvent de support à l’entretien. Elle est un exercice généralement difficile pour les jeunes candidats qui peinent à dépasser l’apparent formalisme de cette lettre et ne savent pas toujours se présenter et exposer leurs aspirations de manière convaincante et organisée.

Des indications sur les activités extra-scolaires, les voyages, les stages

Malgré le jeune âge du candidat, elles font partie de son profil et constituent en tant que tel un élément réel d’appréciation de la valeur de la candidature. Dans ses indications sur la réforme, Sciences Po indique sans ambages que « le jury tiendra compte non seulement du dossier scolaire, des résultats aux concours nationaux ou internationaux ouverts aux lycéens, des notes aux épreuves anticipées du baccalauréat mais aussi de l’engagement du candidat dans la vie associative, la vie sportive, culturelle, politique ou syndicale ».

Il est clair que l’idéal d’une jeunesse engagée, impliquée dans la vie sociétale préside aux critères de sélection de Sciences Po. À ce titre il ne peut être que bénéfique pour les futurs candidats, au-delà de tout opportunisme, de répondre à cette attente en s’ouvrant précocement à la vie associative. Il est clair également qu’au-delà du rôle des parents l’ELEAD a pour vocation d’aider chacun, en fonction de son profil et de son tempérament, à avancer vers le monde associatif qui correspond le mieux à son projet.

La réussite de l’entretien devient une des conditions sine qua non de l’entrée à Sciences Po : l’entretien n’est pas, à dire vrai, une épreuve nouvelle, la moitié des admissions directes à Sciences Po (convention d’éducation prioritaire, candidats étrangers, doubles filières) incluait déjà l’entretien. Le principe en est systématisé.

L’entretien dure une vingtaine de minutes et amène le jury, en s’appuyant sur le dossier du candidat, à évaluer les qualités de celui-ci. Au-delà de l’apparence d’un dialogue à bâtons rompus, l’entretien consiste en une série de questions variées destinées à évaluer le profil du candidat et à juger de sa capacité d’adaptation, de la cohérence entre sa candidature et son parcours, de sa culture générale, de sa connaissance de l’actualité, de sa maturité intellectuelle et émotionnelle.

Parmi les questions revenant le plus souvent destinées à jauger la motivation, la curiosité intellectuelle, le sens du jugement, la distanciation :

Pouvez-vous vous présenter ?
Que pensez-vous de (dernière actualité suscitant polémique) ?
Pourquoi voulez-vous rentrer à Sciences Po ?
Selon vous à quelles conditions peut-on résoudre (problème de civilisation) ?
Avez-vous un projet professionnel ?
Vers quoi peut évoluer la situation de (enjeu géopolitique d’actualité) ?
Quelles sont vos activités extra-scolaires ?

L’entretien est certainement une épreuve complexe. Le jury doit en vingt minutes juger des adolescents au vécu nécessairement limité et aux projets parfois incertains, d’autant que beaucoup ont choisi de postuler à Sciences Po pour le diplôme et pour avoir justement le temps de décider de leur avenir professionnel sans ne se fermer aucune porte. Les candidats ne sont pas toujours émotionnellement prêts à jouer leur destin et leurs ambitions en vingt minutes devant un jury. Ils craignent parfois d’être soumis à l’arbitraire de l’institution et ont du mal à discerner les critères objectifs auxquels ils doivent répondre.

Il faut démystifier l’entretien et l’objectiver. Il s’agit de bien cerner les critères clairement énoncés par Sciences Po et pour chaque candidat de s’y préparer à l’avance en se plaçant tant que faire se peut dans l’état d’esprit attendu.

7 critères explicitement affichés par Sciences Po peuvent ainsi être répertoriés :
–    La motivation du candidat
–    Son ouverture d’esprit
–    Son goût pour l’innovation
–    Sa curiosité intellectuelle
–    Sa disposition à être en prise avec les enjeux contemporains
–    Son esprit critique
–    Sa capacité à développer une réflexion personnelle.
–    Sa capacité à organiser et à mettre en relation des connaissances pertinentes

Chacun des points énoncés est l’objet d’une préparation spécifique dans le cadre de nos stages et de notre cycle hebdomadaire : cours et analyse sur l’actualité, aide à la recherche d’un projet professionnel, grands débats sur les enjeux de civilisations actuels, psychosociologie, implication citoyenne.

Nos formules hebdomadaires et nos stages permettent de préparer les écrits.

Beaucoup d’élèves, même de bon niveau apparent, arrivent en Terminale sans avoir encore donné toute leur mesure, faute d’intérêt ou de travail. Notre pédagogie, fruit d’une longue expérience, est extrêmement attentive à mettre à disposition de chaque élève les conditions de son progrès : sujets ciblés, concours blancs corrigés immédiatement, documents de lecture préparés, reprise individualisée de copies, coaching. L’ensemble de l’institution, et c’est sa vocation, est au service de chacun pour lui permettre de réaliser son potentiel. L’ambition intellectuelle est la clef du succès.

Comprendre les procédures d'admission


     Les dates du concours 2018 

  • ouverture des inscriptions : novembre 2017
  • limite des inscriptions : 3 janvier 2018
  • épreuves écrites : 24 et 25 février 2018
  • résultats admissibilité : début avril 2018
  • oraux : mai 2018
  • résultats admission : fin juin 2018

La réforme de l’admission a désormais trois ans. Elle est l’aboutissement d’une vaste mutation. Environ 7000 candidats se présentent à l’examen d’entrée de Sciences Po Paris et environ 9000 candidats au concours commun d’entrée des sept IEP régionaux. L’IEP de Paris a piloté la transformation.

Les Instituts d’Etudes Politiques furent longtemps des formations hors normes, dispensatrices de culture politique et de connaissances générales. Ils sont devenus des institutions originales, à mi-chemin entre l’université et la grande école, délivrant des masters. L’IEP de Paris a été le premier à mettre sur le marché du travail des cadres de haut niveau dans des métiers extrêmement variés, touchant à la fois au fonctionnariat, à la communication, aux ressources humaines, au management et aux affaires internationales.
L’IEP de Paris et, derrière lui, les IEP régionaux (voir brochure) sont en passe de devenir, pour de nombreux métiers, l’équivalent de ce que sont les écoles de commerce et les écoles d’ingénieurs dans leurs domaines : des formations à la fois élitistes et professionnalisantes.

Le passage à une scolarité en cinq ans, l’offre pédagogique de nombreux masters, l’incorporation dans le cursus d’une année à l’étranger et de stages en entreprises ont permis aux IEP de s’affirmer comme l’une des perspectives les plus intéressantes des études supérieures, qui réunit l’intérêt des études à la valeur du diplôme.
Les études s’articulent autour d’un tronc commun, sur les deux premières années (histoire, introduction au droit, à l’économie, aux médias, aux sciences politiques, aux enjeux de la mondialisation, à la sociologie), étayés de cours optionnels dans toutes les matières. La troisième année donne l’opportunité d’effectuer un stage d’au moins 8 mois à l’étranger, en administration, en entreprise, en association, en ONG, ou d’effectuer un séjour d’études dans un établissement universitaire.
Au terme de ces trois années, Sciences Po Paris délivre un titre de bachelor. C’est à la fin de la troisième année, de retour du stage à l’étranger et muni de ce titre de bachelor, que l’étudiant s’oriente vers l’un des nombreux masters, dispensés en deux ans.
Ces trois premières années s’effectuent au sein d’un « collège universitaire ». Celui-ci se subdivise en trois grands programmes entre lesquels l’étudiant doit choisir.

LE PROGRAMME  « CAMPUS DE PARIS »
C’est le grand programme général de Sciences Po construit autour des grandes matières du tronc commun. Il concerne la majorité des étudiants admis par voie d’examen. Il est amené à changer de nom puisque en 2018 et 2019 l’essentiel des étudiants de ce programme général vont être affectés au campus de Reims, le campus de Paris étant désormais essentiellement réservé aux étudiants des doubles diplômes avec Paris I, Paris IV, Paris VI et aux étudiants de Master.

LES PROGRAMMES « CAMPUS DE REGION »
Ces programmes effectués dans les campus de province ajoutent aux cours généraux des cours spécifiques portant sur leur aire géoculturelle particulière. Après deux ans en campus régional (où prévalent numériquement les candidats étrangers et les candidats français ayant passé leur bac à l’étranger, admis hors procédure écrite d’examen), les étudiants effectuent un an de stage à l’étranger puis rejoignent le campus de Paris pour les deux années de Master.
Les six campus :

– Dijon (européen, Europe centrale et orientale),

– Menton (Moyen-Orient, Méditerranée),

– Poitiers (euro-latino-américain)

– Le Havre (Europe-Asie)

– Nancy (européen, franco-allemand),

– Reims (euro-américain).

A ces six campus, s’ajoute un programme Europe-Afrique qui a lieu sur le campus de Paris.

LES PROGRAMMES DE « DOUBLE DIPLOME »
Ces cursus exigeants permettent d’ajouter à la formation de Sciences Po pendant les trois années du collège universitaire une formation universitaire plus spécialisée dans l’une des cinq disciplines suivantes :
– sciences exactes
– maths appliquées aux sciences sociales
– lettres
– philosophie
– histoire.
Ces doubles diplômes correspondaient jusque là à un assez petit nombre d’admis par examen mais là encore la réforme peut changer la donne.
Ces programmes sont menés par Sciences Po avec trois grandes universités partenaires.

– Programme Sciences Po et Université Pierre et Marie Curie Paris VI (réservés au terminales S) : il réunit les sciences sociales enseignées à Sciences Po aux sciences exactes enseignées à Paris VI : biologie, chimie, maths-informatique et physique, sciences du vivant-chimie.

–  Programme Sciences Po et Université Panthéon Sorbonne (Paris I) Mathématiques appliquées et Sciences sociales : il réunit les sciences sociales enseignées à Sciences Po à la licence MASS de Mathématiques Appliquées et Sciences Sociales de Paris I.

– Programme Sciences Po et Université Paris Sorbonne (Paris IV) : il réunit les sciences sociales enseignées à Sciences Po aux Humanités littéraires enseignées à Paris IV. L’étudiant doit choisir l’une des trois options :

– sciences sociales et lettres
– sciences sociales et philosophie
– sciences sociales et histoire

Au terme du collège universitaire l’étudiant choisit son Master.
Sciences Po Paris propose un grand nombre de masters dans les domaines suivants :

ECOLE DOCTORALE
– Histoire
– Economie
– Sciences politiques (trois mentions possibles : mention relations internationales, mention sociologie politique comparée, mention théorie politique)
– Sociologie
– Droit

ECOLE D’AFFAIRES PUBLIQUES
– Master politiques publiques
– Master in Public Affairs
– Doubles diplômes (HEC, Ecole du Louvres, Université de Saint Gall,…)
– Préparation aux concours administratifs (INET, ENA, EHESP,..)

ECOLE DES AFFAIRES INTERNATIONALES (PSIA)
– International Security
– International Public Management
– International Economic Policy
– Environmental Policy
– Sciences et politiques de l’environnement (avec Paris VI)
– International Development
– Human Rights and Humanitarian Action
– International Energy
– Development Practice

ECOLE DE LA COMMUNICATION
– Master Communication
– Master in Communications (english track)
– Master Marketing et études

ECOLE DE DROIT
– Master Carrières judiciaires et juridiques
– Master Droit économique
– Master Economic Law (english track)

ECOLE URBAINE
– Master Governing the large Metropolis
– Master Stratégies territoriales et urbaines
– Mention journalisme économique
– Double diplôme Columbia/Sciences Po

ECOLE DE JOURNALISME
– Master en journalisme
– Double Master journalisme et affaires internationales

AUTRES MASTERS
– Master Affaires européennes
– Master Economics and Business (english track)
– Master Financial Regulation an Risk Management
– Master Finance et stratégie
– Finance
– Stratégie et management
– Master Organisations et Management des Ressources Humaines
– Progamme d’expérimentation en arts et politique

Un examen original

L’originalité de l’examen relève de quatre points essentiels :
1.    Sa précocité : fin  février/début mars (en 2013, l’examen a eu lieu les 2 et 3 mars, en 2015 les 21 et 22 février, en 2016 les 20 et 21 février, en 2017 les 17 et 18 février et enfin en 2018 les 24 et 25 février)
2.    La conjugaison d’un écrit et d’un oral. Comme dans les concours des écoles de commerce et des écoles d’ingénieurs, les écrits permettent une admissibilité. Les candidats ayant franchi la barre requise passent ensuite un entretien d’admission.
3.    La présentation d’un dossier de candidature comprenant une lettre de motivation. Ce dossier est noté et constitue en lui-même un élément de jugement. Au vu de ce dossier les meilleurs candidats peuvent être dispensés des écrits.
4.    Trois épreuves écrites portant sur le programme de Première : une épreuve d’histoire, une épreuve de langue et une épreuve d’option à choisir entre sciences économiques et sociales, littérature et philosophie et maths.

La postulation à un programme de Sciences Po
La candidature est devenue plus complexe : désormais les étudiants ne postulent plus globalement pour pouvoir passer l’examen d’entrée mais postulent spécifiquement à des programmes du collège universitaire de Sciences Po. Parmi les nombreux programmes proposés par Sciences Po, les candidats devront au moment de remplir leur dossier de candidature choisir deux programmes (qui constituent un premier et un second choix.)

Trois combinaisons sont ainsi possibles ;

– Le campus de Paris et l’un des campus de régions

– Deux campus de région (ainsi que le programme Europe Afrique du campus de  Reims)

– L’un des trois  programmes de double-diplôme et un campus (à choisir entre Paris  ou l’un des campus de région)

L'importance du dossier et des oraux

Sciences Po Paris a multiplié les réformes de son admission depuis une dizaine d’années. Il s’agit pour l’institut de se transformer en un nouveau type d’établissement, à mi-chemin entre grande école et université d’élite. Une sorte de Harvard à la française. La réforme actuelle est peut-être la plus importante.
Tout d’abord l’écrit cesse d’être le critère unique du recrutement. La volonté couvait depuis longtemps comme en témoigne le recrutement sur oral seulement des candidats venus de l’étranger, des candidats venus des ZEP et des bacheliers mentions Très Bien. C’est maintenant chose faite et cette réforme met fin à la vieille tradition de l’examen uniquement écrit à la française. Il ne suffit plus de disposer d’une bonne culture générale, de savoir rédiger et de réfléchir. Il faut, conformément à l’évolution même de nos cultures, savoir se présenter et communiquer en conformité à l’attente d’une institution et avoir un parcours personnel donnant une légitimité à la candidature.

Désormais c’est un triptyque : écrit, dossier et oral qui déterminera l’admission.
– L’écrit reste évidemment essentiel, condition toujours nécessaire – mais qui n’est plus suffisante.
– Le dossier mesure à la façon d’un premier CV les éléments d’un parcours scolaire et personnel, il est noté en tant que tel.
– Les oraux mesurent la personnalité, la motivation et l’aptitude à la communication.
Sciences Po veut toujours des candidats disposant d’un très bon niveau scolaire mais aussi témoignant de qualités personnelles. Il y a lieu de prendre très au sérieux cette attente.

En bref, il faut assurer à l’écrit, étayer avec le dossier et convaincre à l’oral.

Obtenir AA , AB ou BA

Le système de notation des épreuves des concours est identique à celui de l’admission en Master et utilise une notation A, B, C.
Le dossier est noté en tant que tel avec trois niveaux de notation : A, B, C en prenant en compte à la fois les éléments académiques et les éléments extra académiques. Pour les meilleurs dossiers, les candidats peuvent être dispensés de l’écrit pour se présenter directement aux oraux.

Les 3 épreuves écrites sont notées classiquement de 0 à 20 mais débouchent sur une note globale A, B, C.
Pour être admissible il faut obtenir, entre le dossier et l’écrit, au moins un A et jamais de C.
Une note combiné A, C ou une note combiné B, B sont rédhibitoires. Il faut obtenir A, A ou A, B.

L’entretien décide ensuite de l’admission définitive du candidat. L’étudiant est noté  A ,B ou C. La note A permet directement l’admission à Sciences Po, le jury reste néanmoins souverain pour admettre des candidats qui n’auraient pas obtenu A, au vu de l’ensemble de leur dossier.

Trois épreuves à l'écrit et un oral


L’épreuve se compose de deux exercices obligatoires, une composition et une étude critique de documents.

La durée totale de l’épreuve est de quatre heures, dont l’utilisation est laissée à la liberté des candidats (même s’il leur est conseillé de consacrer au moins deux heures et demie au premier exercice). L’évaluation de la copie du candidat est globale et utilise tout l’éventail des notes de 0 à 20.

1. Une composition en réponse à un sujet (au choix parmi deux proposés)
Cette composition permet au candidat de montrer qu’il sait analyser et problématiser un sujet, qu’il maîtrise les connaissances nécessaires et qu’il sait les organiser.
Le candidat, pour répondre au sujet, rédige un texte comportant une introduction, plusieurs parties structurées et une conclusion ; il peut intégrer dans sa composition une (ou des) production(s) graphique(s).

2. L’étude critique d’un ou de deux document(s), accompagné(s) d’une consigne visant à orienter le travail des candidats
Cette étude permet au candidat de montrer qu’il sait rendre compte du contenu du ou des document(s) proposé(s) et dégager ce qu’il(s) apporte(nt) à la compréhension de situations, de phénomènes ou de processus historiques.
Le candidat met en œuvre les démarches de l’étude de document en histoire :
– en dégageant le sens général du ou des document(s), en relation avec la question historique à laquelle il(s) se rapporte(nt) ;
– en présentant l’intérêt et les limites éventuelles du ou des document(s) pour la compréhension de cette question historique et en prenant la distance critique nécessaire ;
– en montrant, le cas échéant, l’intérêt de la confrontation de documents.

ANNALES

2016 : Sujets (au choix)
– La place des femmes dans la société française au XX siècle.
– Berlin dans la guerre froide (avec carte).
Document : Préambule de la Constitution d’octobre 1946

2015 : Sujets (au choix)
– Les combats de la résistance française contre l’occupant et contre le Régime de l’État français (« régime de Vichy »).
– La société française et l’immigration au XXe siècle.
Document : Discours de Léon Blum 5 juin 1936.

2014 : Sujets (au choix) :
– La croissance économique depuis 1850.
– L’affirmation de la République à la fin du XIX siècle.
Document : Mémoires d’un soldat en 1914.

2013 : Sujets (au choix) :
– La guerre d’Algérie.
– L’économie monde britannique
Document : Le pacte de Varsovie et le mur de Berlin en 1961.

PROGRAMME

Thème 1 Croissance économique et mondialisation depuis le milieu du XIXe siècle
1.1 La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850.
1.2 Les économies-monde successives (britannique, étatsunienne, multipolaire) depuis 1850.

Thème 2 La guerre et les régimes totalitaires au XXe siècle
2.1 La Première Guerre mondiale : l’expérience combattante dans une guerre totale.
2.2 Les régimes totalitaires dans l’entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités.
2.3 La Seconde Guerre mondiale :
– Guerre d’anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.
– Les combats de la résistance française contre l’occupant et contre le régime de Vichy.
– La dénazification de l’Allemagne et le procès de Nuremberg.
2.4 La Guerre froide, conflit idéologique, conflit de puissances : l’exemple de Berlin (1945-1989).

Thème 3 La république française face aux enjeux majeurs (fin du XIXe siècle – XXe siècle)
3.1 La République, trois républiques :
– La difficile affirmation républicaine dans les années 1880-1890.
– Des idéaux de la Résistance à la refondation républicaine après la Libération (1944-1946).
– Une nouvelle République (1958-1962).
3.2 La République et les évolutions de la société française :
– La population active française, reflet des bouleversements économiques et sociaux depuis 1914.
– La République et la question ouvrière : le Front populaire.
– L’immigration et la société française au XXe siècle.
– La place des femmes dans la société française au XXe siècle.
3.3 La République face à la question coloniale :
– L’empire français au moment de l’exposition coloniale de 1931 : réalités, représentations et contestations.
– La guerre d’Algérie

Le candidat peut choisir au moment de son inscription entre trois disciplines : littérature et philosophie, sciences économiques et sociales, mathématiques. En réalité, les élèves de Terminale L choisissent prioritairement l’option littérature et auraient du mal à aller défier les autres Terminales sur le terrain de l’économie ou des maths. De la même façon, les Terminales ES peuvent être amenés naturellement à s’inscrire en sciences économiques. En contrepartie, une petite partie des Terminales S, se trouvant dans cette section scientifique sans avoir ni vocation ni projet véritable d’études supérieures en rapport avec les maths, pourraient être amenés, dans certaines conditions, à préférer la littérature.

Option littérature et philosophie

L’épreuve de littérature et philosophie consiste en un commentaire de texte, linéaire ou composé. La connaissance de l’auteur ou de l’œuvre n’est pas requise ; le candidat peut mobiliser d’autres références culturelles lorsqu’elles éclairent le texte.
Dans le commentaire, il est nécessaire de dégager l’orientation, la thèse, les arguments du texte. L’épreuve requiert ainsi du candidat une culture solide et maîtrisée ; elle permet d’apprécier, outre ses capacités d’expression, ses qualités de compréhension, de réflexion et de jugement.

ANNALES :

2016 : Sujets (au choix) :
– un texte de Chateaubriand extrait des Mémoires d’Outre-Tombe
– un texte Henri Bergson, Les Deux Sources de la morale et de la religion.

2015 : Sujets (au choix) :
– un texte de Balzac extrait du Lys dans la Vallée;
– un texte d’Alexis de Tocqueville extrait de De la démocratie en Amérique.

2014 : Sujets (au choix) :
– un texte de Marguerite Yourcenar ;
– un texte de Merleau Ponty

2013 : Sujets (au choix) :
– un texte de Victor Hugo extrait des Misérables ;
– un texte de Rousseau extrait de l’Emile

PROGRAMME

Le candidat a le choix entre deux extraits d’œuvres écrites en français entre le 16ème siècle et aujourd’hui, l’un choisi dans tous les genres littéraires, l’autre relevant de la littérature d’idées.
Cette épreuve ne comporte pas de programme déterminé. Elle sollicite les savoirs et les instruments intellectuels normalement acquis au terme d’une scolarité secondaire réussie, et s’appuie plus particulièrement sur les programmes de français de Première et de philosophie d’une partie de l’année de Terminale.

Option Sciences sociales

L’épreuve qui porte sur le programme de Terminale ES reste, dans sa forme, assez proche de celle du bac.

Elle se décompose en deux parties

1/ Question d’analyse microéconomique ou macroéconomique (6 points). Cette question porte sur un mécanisme microéconomique ou macroéconomique du programme (voir supra) qu’il faudra présenter, éventuellement illustrer, et expliquer. Il pourra être demandé au candidat de réaliser une représentation graphique ou de construire un schéma.

2/ Conduite d’un raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (14 points). Le sujet, portant sur les thèmes du programme (voir supra) d’économie, de sociologie ou de regards croisés, s’appuie sur un dossier documentaire composé de 4 documents, dont un texte. Il est demandé au candidat de développer un raisonnement (avec une introduction, un développement structuré et une conclusion) en exploitant les documents du dossier et en faisant appel à ses connaissances personnelles.

ANNALES

2016
 Raisonnement avec documents : Montrer que la construction des identités sociales résulte de processus de socialisation multiples qui varient notamment en fonction des milieux sociaux et du genre
– Question : Représenter graphiquement les gains à l’échange et expliquer la notion de surplus ainsi que son partage entre acheteurs et vendeurs

2015
– Raisonnement avec documents : Comment expliquer les comportements déviants ?
– Question : Représenter graphiquement et expliquer les chocs d’offres

2014
– Raisonnement avec documents : La création monétaire
– Question : L’asymétrie d’information

2013
– Raisonnement avec documents : Le rôle de l’État dans l’économie
– Question: La contrainte budgétaire des ménages

PROGRAMME

Le cœur du programme est le programme de Première qui y figure en totalité auquel s’ajoutent des points clefs du programme de Terminale
1/ Démarches, savoirs et savoir-­faire généraux pour le cycle terminal (préambule des programmes du cycle terminal)
·    La démarche de l’économiste
·    La démarche du sociologue ­
·    La démarche du politiste
2/ La totalité du programme d’enseignement spécifique de la classe de Première
Economie
·    Les grandes questions que se posent les économistes
·    La production dans l’entreprise
·    La coordination par le marché
·    La monnaie et le financement
·    Régulations et déséquilibres macroéconomiques
Sociologie
·    Les processus de socialisation et la construction des identités sociales
·    Contrôle social et déviance
·    Ordre politique et légitimation
·    Groupes et réseaux sociaux
Regards croisés
·    Entreprise, institution, organisation
·    Action publique et régulation

Savoir-­faire applicables aux données quantitatives et aux représentations graphiques

3/ Les deux premiers thèmes de l’enseignement spécifique de la classe de Terminale
·    Croissance, fluctuations et crises
·    Mondialisation, finance internationale et intégration européenne

Option mathématiques

L’épreuve de mathématiques est composée d’un problème et d’un vrai-faux avec justification.

PROGRAMME

Le programme de l’épreuve de mathématiques correspond à celui de la classe de Première S et une partie du programme de Terminale S.

Il se compose de quatre parties :

1. Analyse (programme de Première)
1.1 Second degré
– Forme canonique d’une fonction polynôme de degré deux.
– Équation du second degré, discriminant.
– Signe du trinôme.
1.2 Etude de fonctions
– Fonctions de référence x x et x x
– Sens de variation des fonctions u + k , λu , u et 1u , la fonction u étant connue
1.3 Dérivation
– Nombre dérivé d’une fonction en un point.
– Tangente à la courbe représentative d’une fonction dérivable en un point.
– Fonction dérivée.
– Dérivée des fonctions usuelles : x  , x 1x et x xn (n entier naturel non nul).
– Dérivée d’une somme, d’un produit et d’un quotient.
– Lien entre signe de la dérivée et sens de variation.
– Extremum d’une fonction.
1.4 Suites
– Modes de génération d’une suite numérique.
– Suites arithmétiques et suites géométriques.
– Sens de variation d’une suite numérique.
– Approche de la notion de limite d’une suite à partir d’exemples.

2.Géométrie (programme de Première)
2.1 Géométrie plane
– Condition de colinéarité de deux vecteurs : xy′-yx′=0.
– Vecteur directeur d’une droite.
– Équation cartésienne d’une droite.
– Expression d’un vecteur du plan en fonction de deux vecteurs non colinéaires.
2.2 Trigonométrie
– Cercle trigonométrique.
– Radian.
– Mesure d’un angle orienté, mesure principale.
2.3 Produit scalaire dans le plan
– Définition, propriétés.
– Vecteur normal à une droite.
– Applications du produit scalaire : calculs d’angles et de longueurs ; formules
d’addition et de duplication des cosinus et sinus.

3. Statistiques et probabilités (programme de Première)
3.1 Statistique descriptive, analyse de données
– Caractéristiques de dispersion : variance, écart-type.
– Diagramme en boîte.
3.2 Probabilités
– Variable aléatoire discrète et loi de probabilité. Espérance, variance et écart-type.
– Modèle de la répétition d’expériences identiques et indépendantes à deux ou trois
issues.
– Epreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli.
– Schéma de Bernoulli, loi binomiale (loi du nombre de succès).
– Coefficients binomiaux, triangle de Pascal.
– Espérance, variance et écart-type de la loi binomiale.
3.3 Échantillonnage
– Utilisation de la loi binomiale pour une prise de décision à partir d’une fréquence.

4. Analyse (programme de Terminale)
4.1 Suites
– Raisonnement par récurrence.
– Limite finie ou infinie d’une suite.
– Limites et comparaison.
– Opérations sur les limites.
– Comportement à l’infini de la suite (qn), q étant un nombre réel.
– Suite majorée, minorée, borne.
4.2 Limites de fonctions
– Limite finie ou infinie d’une fonction à l’infini.
– Limite infinie d’une fonction en un point.
– Limite d’une somme, d’un produit, d’un quotient ou d’une composée de deux
fonctions.
– Limites et comparaison.
– Asymptote parallèle à l’un des axes de coordonnées.
4.3 Continuité sur un intervalle, théorème des valeurs intermédiaires
4.4 Fonction exponentielle
– Fonction x exp(x).
– Relation fonctionnelle, notation ex.
4.5 Fonction logarithme népérien
– Fonction x ln x.
– Relation fonctionnelle, derivée.

L’épreuve de langue étrangère porte au choix du candidat sur les langues étrangères suivantes : allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais, chinois ou russe.

NATURE DE L’ EPREUVE

L’épreuve dure une heure trente et se décompose en deux parties. Elle est centrée autour d’un texte d’actualité ou d’analyse de deux pages soulevant une question de sciences politiques ou une question culturelle, souvent liée à un pays de l’aire culturelle concernée.

A partir de ce texte, l’élève doit répondre à quatre questions de compréhension générale, rédigées en cinq lignes chacune. Ces quatre questions de compréhension sont notées sur dix.

La seconde partie de l’exercice, notée elle aussi sur dix, consiste en un essai d’une quarantaine de lignes, à partir d’un sujet (au choix sur deux sujets proposés) reprenant le thème du texte.

L’épreuve de langue étrangère à Sciences Po est particulièrement sélective. Les critères de notation sont sévères. Elle suppose à la fois une très bonne compréhension du texte et une maîtrise suffisante de la langue pour exposer, dans une forme sans faille et de manière structurée et limpide, une analyse personnelle. Par ailleurs, il est généralement utile d’avoir une bonne connaissance générale de l’aire culturelle impliquée par la langue, ainsi qu’un suivi attentif de son actualité.

ANNALES (ANGLAIS)

2016
Article de THE ECONOMIST de septembre 2015 sur la politique de B.Obama en Syrie

2015
Article de THE GUARDIAN de octobre 2014 sur les effets de la crise économique

2014
Article de THE TELEGRAPH de novembre 2013 sur l’immigration en Europe

2013
Article de THE ECONOMIST de décembre 2012 sur la politique étrangère de B.Obama

Sujet prototype :
Article de THE ECONOMIST de septembre 2012 sur les mentalités européennes

D’une durée d’environ vingt minutes, il a pour objet d’évaluer, notamment, la maîtrise de l’expression orale, la motivation du candidat, son ouverture d’esprit, son goût pour l’innovation, sa curiosité intellectuelle, sa capacité à mobiliser et à mettre en relation des connaissances pertinentes, sa capacité à être en prise sur les enjeux contemporains, son esprit critique, ainsi que sa capacité à développer une réflexion personnelle.
La commission d’entretien est composée d’au moins deux membres qui disposent de l’intégralité des éléments du dossier.
A l’issue de l’entretien, la commission attribue une note sur la prestation du candidat selon trois niveaux : A, B ou C. La note A permet directement l’admission à Sciences Po.

Des stages pour réussir


Au terme de son stage l’étudiant aura à la fois acquis une partie du contenu nécessaire, compris et testé les méthodes, gagné en hauteur de vue et profondeur. En bref il aura pris la pleine dimension de l’examen, perçu ses propres forces et faiblesses : une semaine intense et complète

PROCHAINES RÉUNIONS D’INFORMATION : mercredi  12, 19, 26 septembre

Invitation pour la réunion d ‘information

PROCHAINES RÉUNIONS D’INFORMATION : mercredi  13, 10, 17 octobre

Invitation pour la réunion d ‘information

Les stages pendant la période scolaire sont ouverts aux étudiants dont le niveau est suffisant (plus de 13 de moyenne au lycée). Nous proposons, pour la préparation de l’examen de 2018 des stages pendant les périodes de vacances. Ces stages sont destinés à maîtriser les méthodes et les contenus centraux en revenant sur les éléments clefs du programme de Première. Nous proposons deux stages de pré-rentrée, l’un de six jours, l’autre un peu plus long  de dix jours, ainsi que des stages à la Toussaint et pendant les vacances de Noël.

.

ELEAD SC PO STAGE DE PRE-RENTREE   en internat
PRE-RENTREE AOUT 2019 du mardi 21 au jeudi 30 août 2018   

52 heures de cours et d’ateliers d’études de préparation au dossier et aux oraux + 2 concours blancs (17 heures) corrigés immédiatement  
TOTAL 69 HEURES
PRIX 1440€

.

ELEAD SC PO STAGE DE PRE-RENTREE  
PRE-RENTREE AOUT 2018 du lundi 27 août au samedi 1 septembre 2018
30 heures de cours + 1 concours blanc (8 h 30) corrigé immédiatement + un entretien individuel + préparation collective à l’oral
TOTAL 40  HEURES
PRIX 780€

 

Le stage de pré-rentrée à Paris

Le stage de pré-rentrée à Paris permet à la fois une révision des points clefs du programme de Première et un ajustement méthodologique à travers un examen blanc rendu et corrigé à la fin du stage.

– Histoire : retour sur chacun des trois grands thèmes à travers de vastes sujets de synthèse : croissance et crises depuis 1850 ; les guerres au XX siècle ; les totalitarismes ; colonisation et décolonisation ; les trois républiques françaises depuis 1870.

– Langue : priorité à la méthode : spécificités de l’essai, réponses aux questions brèves, entraînement à l’analyse des thèmes d’actualité.

Option (au choix)
– Littérature : le stage s’attache à la méthode du commentaire de texte littéraire et initie les élèves au commentaire de texte philosophique. Les grands mouvements de pensée sont présentés pour aider les étudiants à avoir une première vue d’ensemble du programme.
– Sciences économiques : la priorité est donnée à la maîtrise des enjeux de l’épreuve à travers un retour aux concepts clefs de l’économie et de la sociologie étudiés en Première. C’est aussi l’occasion d’un retour sur les notions-clés de micro et de macro économie pour mieux faire face à la première partie de l’épreuve.
– Mathématiques : la priorité va également à la maîtrise de l’épreuve et revisite le programme de Première : analyse, géométrie, statistique et probabilités.

 

Elead propose à la Toussaint deux stages : un stage de 6 jours de révision générale du programme et un stage de 9 jours de révision exhaustive du programme.

ELEAD SC PO STAGES DE TOUSSAINT 
TOUSSAINT STAGE UNE SEMAINE du lundi 22 au samedi 27 octobre 2018
30 heures de cours + 1 concours blanc (8 h 30) corrigé immédiatement + un entretien individuel + préparation collective à l’oral
TOTAL 40 HEURES
PRIX 780€
GRAND STAGE DE TOUSSAINT du lundi 22 au mercredi 31 octobre 2018
46 heures de cours + 1 concours blanc (8h30 heures) corrigés immédiatement + un entretien individuel
TOTAL 55  HEURES
PRIX 990€

Le stage de Toussaint court

Le stage de Toussaint d’une semaine est destiné aux étudiants qui maîtrisent déjà assez bien le programme.

Ce stage d’une semaine de Toussaint établit le pont entre le programme de Première et les aspects du programme de Terminale qui le complètent. Ce stage insiste sur les progrès de méthode (travail en petits groupes et un examen à la fin du stage rendu et corrigé le lendemain). Les professeurs insistent sur les thèmes les plus sensibles pour l’examen.

– Histoire : les thèmes forts du programme de Première (en intégrant certaines dimensions utiles du programme de Terminale), à travers de grands axes transversaux. Croissance depuis 1850 ; puissances dominantes depuis le milieu du XIX ; colonisation et décolonisation française et leurs mémoires ; Berlin dans la guerre froide ; population active et condition de la femme en France depuis le XIX ; enracinement de la République dans les années 1880 et 1890.
Langue : priorité aux grands thèmes : enjeux de société dans les pays concernés, géopolitique des Etats-Unis dans le monde. Perfectionnement de la rédaction d’essais, mise au point sur les erreurs de vocabulaire, de grammaire et de syntaxe les plus communes.
Option (au choix)
– Littérature et philosophie : le stage revient sur les auteurs classiques et introduit à la philosophie en liaison avec le programme de Terminale : problématiques de la Renaissance aux Lumières ; éthiques de la Fontaine et Molière ; question de l’éducation chez Rabelais, Montaigne, Rousseau ; les écrivains-philosophes de La Boétie à Voltaire.
– Sciences économiques et sociales : le stage reprend les points forts du programme de Première en économie et en sociologie et renforce l’approche théorique. Régulations et déséquilibres macroéconomique, action publique et régulation, ordre politique et légitimation, grandes approches de la théorie économique et sociologique.
– Mathématiques : le stage revient sur les fonctions et les suites et articule le programme de Première et de Terminale. Etude de fonctions ; dérivation ; suites ; limites de fonctions.

En langue, les cours commencent à aborder les thèmes forts de l’actualité et mettent l’accent sur la méthode de l’épreuve.

Le stage de Toussaint de 10 jours

Le grand stage de Toussaint est destiné à ceux qui ne sont pas sûrs de leurs connaissances et de leur démarche. Il s’agit de revoir en dix jours l’ensemble du programme et d’effectuer un examen blanc remis et corrigé pendant le stage.
En histoire, 10 cours de synthèse de deux heures reprennent la totalité du programme :
1. Croissance et mondialisation
2. Mutations de la société française
3. Première Guerre mondiale
4. Seconde Guerre mondiale
5. Les régimes totalitaires (stalinien, fasciste et nazi)
6. La résistance française, la dénazification de l’Allemagne
7. Les dominations coloniales et la guerre d’Algérie
8. L’affirmation de la III République
9. La mise en place de la IV République
10. Une nouvelle République de 1958 à 1962

En économie, 8 cours de synthèse de deux heures chacun reprennent également l’ensemble du programme de Première :
1. La production dans l’entreprise
2. La coordination par le marché
3. La monnaie et le financement
4. Régulations et déséquilibres macroéconomiques
5. Socialisation, contrôle social et déviance
6. Ordre politique et légitimation
7. Entreprise, institution, organisation
8. Action publique et régulation

En maths 8 cours de synthèse permettent de revenir sur la totalité du programme
1. Second degré
2. Fonctions et dérivation
3. Suites
4. Géométrie plane et trigonométrie ; produit scalaire dans le plan
5. Statistiques et probabilité
6. Limites de fonctions
7. Continuité sur un intervalle
8. Exponentielle, logarithme

En littérature, nous prévoyons pour ce stage un examen blanc supplémentaire pour que les étudiants puissent s’entrainer deux fois. Une telle approche méthodologique va de pair avec une révision de contenu qui porte en particulier sur les écrivains philosophes du XVI au XX siècle, sur le roman engagé, sur la condition humaine.

En langue, les cours abordent les thèmes forts de l’actualité (élections américaines, Brexit, politique étrangère des Etats-Unis, attentats) et mettent l’accent sur la méthode de l’épreuve.

 

PRÉPARATION À SCIENCES PO — STAGE DE NOËL

du mercredi 26 décembre au dimanche 30 décembre 2018 à midi

du mercredi 2 janvier au dimanche 6 janvier 2019 à midi 
22 heures de cours + 1 concours blanc (8h30) corrigé immédiatement + un entretien individuel
TOTAL : 32 HEURES
PRIX : 600€

Ce stage est voué à la préparation finale du concours avec les sujets « chauds » traités de manière approfondie, cela dans chaque matière. Il permet de travailler encore les méthodes, en particulier pour leurs enjeux les plus pointus (l’étude critique de documents en histoire, les questions de micro et macro économie en sciences économiques et sociales, les questions vrai-faux en mathématiques, l’esprit du commentaire en littérature et philosophie, « l’essay » en langue)

Il comprend, comme tous nos stages, un examen blanc rendu et corrigé immédiatement : ce dernier entraînement est très utile pour vous ajuster définitivement aux impératifs du concours

Nous vous proposons par ailleurs, dès votre inscription et inclus dans le montant du stage, un entretien individuel de 45 minutes dans nos bureaux ou par Skype, destiné à vous aider à monter votre dossier de candidature et à établir votre lettre de motivation. Une fois que vous aurez établi cette lettre nous la réviserons avec vous pour y apporter les dernières retouches.

• Révision des "sujets chauds"

Histoire : la population active, la V république, la seconde guerre mondiale, la dénazification de l’Allemagne, l’économie monde américaine

Langue : priorité à l’actualité récente dans les pays concernés, tant pour la géopolitique que pour les affaires intérieures

Sciences économiques et sociales : les politiques conjoncturelles ; la redistribution ; ordre et légitimation, l’entreprise, la croissance (l’un des deux chapitres de Terminale inclus dans le programme de Sciences Po)

Mathématiques : un sujet-clé sur chaque partie du programme

Littérature et philosophie : les auteurs et courants de la modernité, la littérature et la guerre, la philosophie au XXème siècle, les questionnements contemporains de la littérature

Des cours chaque samedi pour progresser


L’étudiant suit, une fois par semaine, 4 heures de cours à l’ELEAD, le samedi après-midi. Le cycle insiste particulièrement sur l’histoire et conduit les progrès des étudiants jusqu’à la veille du concours.

PROCHAINES RÉUNIONS D’INFORMATION : mercredi  12, 19, 26 septembre

Invitation pour la réunion d ‘information

PROCHAINES RÉUNIONS D’INFORMATION : mercredi  13, 10, 17 octobre

Invitation pour la réunion d ‘information

ELEAD SC PO PARIS  PREPA CYCLE HEBDO TERMINALES

SEPTEMBRE 2018 -FEVRIER 2019

TOTAL HEURES DE COURS             60 heures de cours
DATE DE DEBUT DU STAGE           samedi 22 septembre 2018
DATE DE FIN DE STAGE              samedi 16 février 2019 (selon la date de l’examen )
JOUR ET HORAIRES                    samedi de 14h à 18h15 pendant la période scolaire
CONCOURS BLANCS                           concours blanc n°1 pendant les vacances de Toussaint, concours blanc n°2 pendant les vacances de Noël = 17 heures de concours  blancs
PREPARATION ORAL ET DOSSIER  Une conférence générale de présentation des enjeux du dossier et des oraux + 2 entretiens individuels de 45 minutes pour la préparation du dossier et la lettre de motivation
PREPARATION ORAL APRES ADMISSIBILITE  (un entretien individiduel + trois demi-journées d’ateliers de préparation avec trois oraux blancs d’entretien) = 420€ . Ces préparations sont réservées aux étudiants de l’ELEAD
TOTAL HEURES  COURS + CONCOURS BLANCS + CONFERENCES  + PREPARATION DOSSIER
82 heures
PRIX     1440 €  
module supplémentaire IEP Régions  du samedi 16 mars au samedi 13 avril 2018 + examen blanc et correction les 19 et 20 avril   TOTAL 24 heures de cours et  8 heures d’examens blancs
PRIX     490€  (390 € pour les étudiants ayant déjà fait un stage ou un cycle )

.
Le cycle hebdomadaire de préparation à Sciences Po Paris permet aux étudiants un accompagnement continu de septembre jusqu’à février. L’étudiant suit, une fois par semaine, 4 heures de cours à l’ELEAD, le samedi après-midi. Le cycle insiste particulièrement sur l’histoire et conduit les progrès des étudiants jusqu’à la veille du concours.

 

ELEAD SC PO PREPA CYCLE HEBDO  TERMINALES SCIENCES PO PARIS ET REGIONS

SEPTEMBRE 2018 -AVRIL 2019

TOTAL HEURES DE COURS            92 heures de cours
DATE DE DEBUT DU STAGE            samedi 22 septembre 2018
DATE DE FIN DE STAGE                     samedi 13 avril 2019
JOUR ET HORAIRE                              samedi de 14h à 18h15    pendant la période scolaire
CONCOURS BLANCS  concours blanc n°1 pendant les vacances de Toussaint , concours blanc n°2 pendant les vacances de Noël concours blanc n°3 pendant les vacances de Pâques =25 heures de concours blancs
PREPARATION ORAL ET DOSSIER   Une conférence générale de présentation des enjeux du dossier et des oraux ; 2 entretiens individuels de 45 minutes pour la préparation du dossier et la lettre de motivation pour Sciences Po Paris
PREPARATION ORAL APRES ADMISSIBILITE  (un entretien individiduel + trois demi-journées d’ateliers de préparation avec trois oraux blancs d’entretien) = 370€. Ces préparations sont réservés aux étudiants de l’ELEAD
TOTAL HEURES COURS + CONCOURS BLANCS + CONFERENCES  + PREPARATION DOSSIER
124 HEURES
PRIX 1820 €  

.

La complémentarité des programmes et des approches facilite cette double préparation car en préparant Sciences Po Paris, l’étudiant est déjà en partie formé aux concours des Sciences Po régionaux.  La double préparation lui permet ainsi de multiplier ses chances d’intégrer la filière Sciences Po.
– L’étudiant suit, une fois par semaine, 4 heures de cours à l’ELEAD, le samedi après-midi de septembre jusqu’en avril. Le cycle se déroule en deux temps :
– dans une première phase de septembre à février, jusqu’au concours de Sciences Po Paris la priorité va à la préparation de ce concours mais intègre déjà l’étude des deux thèmes de questions contemporaines et la  partie spécifique du programme d’histoire des IEP Régions.
– dans une seconde phase de mars à avril le cycle se consacre uniquement aux programmes spécifiques des IEP régions et parachève la préparation  avec un dernier examen blanc pendant les vacances de Pâques.

En savoir plus ? Appelez-nous au 01 46 34 40 40. Nous vous renseignons immédiatement.

Demande de contact en ligne

Quelle formation vous intéresse ?

Stage de pré-rentrée aux RochesStage de pré-rentrée à ParisCycle hebdomadaireGrand stage de ToussaintPetit stage de ToussaintStage de NoëlModule de concours blanc ToussaintModule de concours blanc Noël