Préparation au bac de français

Obtenez de très bons résultats aux épreuves anticipées du bac

Infos Pratiques


  • Niveau requis
  • Epreuves    
  • Formules
  • Prochain stage
  • Prochaine réunion
  • Première
  • Écrites et Orales
  • Stages intensifs
  • du 16 avril 2018 au 21 avril 2018

L'enjeu de la note au bac de français


Un examen important dans votre parcours

Pour les élèves désireux d'entrer dans une CPGE, à Sciences Po, dans une école postbac ou une université sélective comme Dauphine, les résultats au EAF sont devenus un critère de sélection important : il convient d'obtenir de bons résultats.

Pour les élèves qui postulent à des filières sélectives de l’enseignement supérieur, les notes obtenues aux épreuves anticipées de Première constituent, même si cela peut paraître un peu injuste et prématuré, un enjeu presque plus important que le bac lui-même. Il faut en avoir conscience.

Désormais, on scrute partout les notes obtenues avant le bac et même lorsqu’une épreuve d’examen détermine l’entrée dans l’école le dossier scolaire reste important ; c’est le cas par exemple pour les oraux de l’entrée à Sciences Po ou dans certaines écoles post-bac. C’est le cas aussi pour une demande d’admission en prépa HEC ou en hypokhâgne.

Au mois d’avril de l’année de terminale les jeux sont faits : les demandes d’admission sont parties vers les universités et vers les classes prépas. Il reste à attendre les réponses et la note du bac ne changera plus grand-chose. L’élément le plus concret et le plus réel de ce dossier est la note que vous avez obtenue au bac de français.

Les dossiers scolaires sont étudiés attentivement par les professeurs responsables du recrutement des prépas, par les proviseurs et les directeurs de département. Lorsque la commission hésite un peu sur le dossier, le coup d’œil donné aux notes de bac de français est décisif : deux bonnes notes à l’écrit et à l’oral rassurent, des notes insuffisantes plombent le dossier.

Il se trouve très heureusement qu’il y a plus de plaisir que de contrainte à travailler l’épreuve de français, la matière et le programme étant motivants en eux-mêmes. Encore faut-il être bien encadré et disposer de méthodes efficaces de travail.

L’ELEAD vous propose de conjuguer goût de l’étude et valorisation précoce du parcours scolaire par la recherche d’une bonne note aux épreuves anticipées du bac : c’est le stage d’accélération en français.

L’ELEAD est une nouvelle prépa mais paradoxalement peut être l’une des plus expérimentée de toutes. Elle a été créée par André de Séguin, longtemps professeur en terminale à PREPASUP et professeur en prépa HEC et en prépa Sciences Po à Sainte Geneviève et à IPESUP, deux des meilleures classes prépas françaises.

L’ELEAD réunit des professeurs de haut niveau, qui conjuguent leur savoir-faire dans la préparation des examens et la passion de leur matière. Ils allient expérience de la prépa et expérience des classes du secondaire et savent mettre le dynamisme des classes prépa au service de votre réussite à l’examen de français.

L’ELEAD résulte ainsi du fruit d’une longue expérience dans la préparation des examens et prétend s’imposer vite comme la prépa leader en ce domaine :

– des formules souples, taillées sur mesure pour répondre aux impératifs pédagogiques. Notre stage bac français réunit ici écrit et oral, examens blancs et cours de fond pour permettre une accélération aux moments décisifs de l’année : février et Pâques.
La complémentarité entre écrit et oral enrichit le stage et le rend très vivant. Intense donc, mais aussi facilement assimilable et équilibré.

– des examens blancs nombreux et corrigés immédiatement de manière à créer une dynamique. Dans notre stage bac français, les élèves composent deux fois en examen blanc afin de pouvoir disposer d’un effet d’apprentissage maximal en intégrant très vite les conseils donnés.

– une priorité accordée au contenu : une forte exigence intellectuelle et la priorité au plaisir de l’étude comme premier ressort de tout progrès et première motivation des enseignants et des élèves. Le stage s’articule autour de quatre grands cours-conférences originaux qui synthétisent chacun l’un des quatre grands thèmes au programme.

– une attention permanente donnée aux élèves et à leur orientation dans une ambiance toujours chaleureuse : la préparation aux oraux se fait ici dans le cadre d’« ateliers » où enseignants et étudiants travaillent ensemble.

Calendrier des épreuves pour la session 2016


La date des écrits 2018 n ‘est pas encore connue

pour rappel en 2017 l’épreuve a eu lieu le 15 juin

Convocation par courrier de chaque étudiant, traditionnellemement fin juin et première semaine de juillet

Deux épreuves exigeant connaissances et méthode


Les objets d'étude

Dans la continuité du programme de Seconde, les élèves de Première des sections ES, S et L doivent maîtriser quatre objets d’étude : « La question de l’homme dans les genres de l’argumentation du 16ème siècle à nos jours », « Le roman et ses personnages du 17ème siècle à nos jours’, « Le théâtre, texte et représentation du 17ème siècle à nos jours », « Poésie et ressources du langage, du moyen âge à nos jours ». Les L ont à connaître deux objets d’étude supplémentaires, spécifiques à leur série : « Renaissance et humanisme » et « Les réécritures, du 17ème siècle à nos jours ».

L’examen écrit du bac de français porte sur un ou plusieurs de ces objets d’étude. Il est composé de deux à cinq extraits d’oeuvres littéraires, éventuellement accompagné d’illustrations (photographies de mise en scène, reproduction d’oeuvre d’art, etc.). Une question de corpus et un sujet de commentaire, de dissertation ou une écriture d’invention sont soumis aux candidats.

Il convient pour les candidats de connaître les problématiques de chaque objet d’étude, les auteurs majeurs et les courants littéraires. La maîtrise des outils d’analyse des textes – stylistique, rhétorique, genre, forme, ton – est requise pour répondre de façon précise et cohérente aux sujets proposés.

La question de corpus

La question de corpus, notée sur 4 points (6 points pour les séries technologiques) est une question de compréhension : souvent notionnelle, elle porte sur l’ensemble des textes du corpus. Les correcteurs attendent une réponse claire et organisée. Le candidat évitera le « catalogue » qui consiste à passer les textes en revue, pour traiter la question et conduire sa réflexion sur le sens des textes.

Commentaire de texte, dissertation ou écriture d'invention

Le sujet de commentaire, dissertation ou d’écriture d’invention, constitue le coeur de l’épreuve écrite du bac de français. Les correcteurs évaluent la capacité des candidats à organiser leurs idées, à construire une réflexion, à rédiger, à mobiliser leurs connaissances. La maîtrise de la méthode, pour ces épreuves, est déterminante.

Le corpus

Le « descriptif des lectures et activités » est élaboré pendant l’année scolaire par le professeur. Il est constitué des lectures intégrales, analytiques et cursives effectuées : les problématiques de chaque séquence sont consignées. Pour l’oral, le candidat apporte ce descriptif, ainsi que deux exemplaires des oeuvres intégrales étudiées et du manuel utilisé en cours.

30 minutes de préparation, 20 minutes de passage

L’examinateur interroge les élèves sur un texte étudié en lecture analytique ou un extrait d’oeuvre intégrale. Il leur soumet une question écrite pour les amener à étudier un aspect essentiel du texte.

Le candidat prépare sa présentation orale pendant 30 minutes. Son exposé dure 10 minutes, puis l’examinateur l’interroge, pour compléter et approfondir l’analyse, évaluer sa compréhension des enjeux du texte et ses connaissances littéraires, pendant 10 minutes.

La gestion du temps de parole, du stress, la capacité à répondre avec pertinence à la question posée en prenant suffisamment de distance avec le cours du professeur pour éviter la récitation, la correction de l’expression orale,sont des enjeux que le candidat doit maîtriser. L’entraînement est important pour progresser.

UN STAGE POUR OBTENIR UNE BONNE NOTE AU BAC DE FRANCAIS


Pendant les vacances de Pâques, deux mois avant les écrits du bac de français, l'ELEAD propose aux élèves désireux d'améliorer leur niveau un stage complet de préparation : écrits et oraux.

Le stage de Pâques permet de réviser les 4 grands objets d’étude du programme, de gagner en méthode, s’ajuster aux attentes des correcteurs à travers deux examens blancs rendus et corrigés pendant le stage, de préparer ses oraux à partir des textes-mêmes du descriptif des lectures et activités présenté ensuite au bac par les candidats.

ELEAD – PRÉPARATION AU BAC DE FRANÇAIS

COURS  + 2 CONCOURS BLANCS + CORRECTION + PRÉPARATION A L’ORAL
DATES AU CHOIX : du lundi 16 au samedi 21 avril 2018
ou du lundi 23 au samedi 28 avril 2018
TOTAL HEURES :
8 heures d’examen blanc
22 heures de cours et corrections
+ conférence: comment préparer les oraux ?
+ deux oraux blancs
PRIX :   590 €  

> Télécharger le formulaire d’inscription

 

La préparation à l’écrit répond à deux objectifs :

– vous permettre de maîtriser la méthode (question de corpus, commentaire, dissertation, écriture d’invention)
– vous permettre de repenser et d’approfondir votre programme à travers de grands cours-conférences de synthèse

Lors du stage, vous composerez deux fois en examen blanc.

Une première fois, le jour même du début du stage, le lundi matin. Vos copies vous seront remises le lendemain qui sera le moment d’une première correction détaillée et d’un rappel méthodologique sur les impératifs de l’épreuve écrite. Les corrections vous rappelleront comment mobiliser vos connaissances et les textes disponibles pour répondre à l’exigence sans cesse réitérée d’un développement structuré.

Quatre demi-journées suivront (mardi après-midi, mercredi matin, jeudi matin et vendredi matin). Elles vous donneront chaque jour les aperçus essentiels de chacun des quatre grands objets d’étude : la condition de l’homme dans les genres de l’argumentation, le roman, le théâtre, texte et représentation, et l’écriture poétique. A cet égard, le stage est aussi l’occasion de cours passionnants. Ces quatre demi-journées sont le cœur actif du stage. Au-delà des choix des textes et des auteurs, ce qui importe c’est de développer une aptitude à analyser, à mettre en perspective. Les cours-conférences de nos professeurs vous plongent au cœur du plaisir de l’étude littéraire : exigences intellectuelles des formulations, synthèses éclairantes, remarques fertiles, compréhension fine des auteurs. Le niveau général des cours alimentera par l’exemple votre propre démarche et stimulera votre progression.

Un second examen blanc vendredi après-midi vous permettra de mettre en application les conseils méthodologiques des professeurs et de vous ajuster. Cet examen blanc sera corrigé samedi matin.

Les oraux de français semblent rester sous le signe d’un certain aléa : selon le texte tiré voire l’attribution d’un texte n’ayant pas fait l’objet d’une explication détaillée en classe, le candidat sera plus ou moins à l’aise. Souvent le manque d’entraînement et le caractère inédit de la situation font trébucher des candidats par ailleurs de bon niveau. Certains paraissent très convaincants pendant les 10 minutes de leur exposé, bien préparés, et se trouvent brusquement désarçonnés les 10 minutes suivantes face aux questions.

Nous vous préparons pour dépasser ces incertitudes :

Tout d’abord, le lundi après-midi, une conférence sur les techniques générales de l’oral. Cette conférence permet d’élucider d’abord les enjeux les plus simples : ton, tenue, attitude, niveau de langage, puis de cerner les critères les plus sélectifs : aptitude à mettre en avant la singularité des textes, critères d’évaluation des candidats, bonne utilisation d’une culture littéraire générale.

Puis, mercredi après-midi, vient votre premier oral blanc dans les conditions exactes de l’examen. Cet exposé est suivi d’un bilan et d’une reprise par le professeur-interrogateur qui vous amène à prendre conscience de vos forces et de vos faiblesses et vous indique les déterminants de votre progrès. Vous utilisez l’heure qui reste disponible pour assister aux oraux des autres candidats ; ils sont très instructifs car vous voyez souvent beaucoup plus facilement chez les autres les qualités et les défauts que vous avez du mal à identifier pour vous-même et cette observation vous apporte un éclairage sur les facteurs clés du succès. Dans ces ateliers de préparation à l’oral, vous pouvez aussi consulter les enseignants-interrogateurs sur des difficultés ou des questions plus personnelles.

Le lendemain, un second après-midi d’oral blanc vous permettra de vous ajuster, de mettre en œuvre les conseils qui vous auront été donnés précédemment et de vérifier, le cas échéant, par le débriefing de l’enseignant ce en quoi votre prestation reste perfectible. Vous assisterez encore une fois aux oraux des autres étudiants. Ce second entraînement vous permettra d’intégrer réellement les conseils précédents et vous préparera plus précisément à la seconde partie de l’oral, où il faut faire preuve de réactivité et d’adaptabilité. En effet, un oral n’est jamais complètement formaté ou standardisé.


L'ELEAD ne propose pas de cycle long spécifique de préparation au bac de français. Seuls les étudiants qui préparent Sciences Po en Première dans notre cycle hebdomadaire disposent d'une préparation au bac de français intégrée.

En savoir plus ? Appelez-nous au 01 46 34 40 40. Nous vous renseignons immédiatement.
[

Formulaire de contact ligne

Quelle formation vous intéresse ?

Stage de Pâques 1 - du 3 avril au 8 avrilStage de Pâques 2 - du 10 avril au 15 avrilCycle prépa Sciences Po et bac françaisCours particuliers